Conseiller & Défendre
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > QUAND LA JUSTICE S'EN PRESSE...

QUAND LA JUSTICE S'EN PRESSE...

Le 21 mai 2014
QUAND LA JUSTICE S'EN PRESSE...


Si la presse et la Justice ont toujours... ou presque, fait bon ménage, il ne faut alors pas inclure à la notion de Justice, celle des auxiliaires que sont les avocats.

A la (re)lecture de cet article de presse (cliquez ici) paru l'année dernière, je me susi alors fait la réflexion de ce que la Justice et la Presse pouvaient avoir un incontestable point commun : l'empressement.


La comparution immédiate, justice pressée

Si l'audience de comparution immédiate a été créée dans un souci d'allègement du nombre d'affaires devant le Tribunal correctionnel, elle est désormais la voie royale pour les "petite et moyenne délinquances habituelles".


Il n'est plus rare de voir débarquer dans le cadre de ce type de procédure, de gros dossiers de trafics de stupéfiants qui mériteraient, peut-être, davantage d'attention, dans le cadre d'une ouverture d'information.

En tout état de cause, une fois ce type de procédure privilégié par le Parquet et accepté par le justiciable, il est temps de faire front, front à une Justice qui dans cette affaire - nonbstant ma position d'avocat partial - a, sans doute, condamné Jimmy à tort.

Je n'irai pas plus loin dans cette analyse mais finalement, à la lecture de cet article de presse, je me suis rendu compte qu'au delà du fond du dossier, la forme de l'article n'en constitue pas toujours le véritable reflet... 


La presse qui raconte la Justice

Quand on est avocat, c'est toujours frustrant, voire vexant, de s'apercevoir qu'une brillantissime plaidoirie (lol) à tenter de convaincre farouchement ses Juges que son client est innocent, est résumée dans la presse en une phrase et qui plus est celle qui, en général, est insignifiante.

Alors, j'ai commencé le boulot en m'intéressant à quelques articles et puis très vite, je me suis dit que je ne lirais plus ceux-ci lorsqu'ils traitaient d'affaires dans lesquelles je travaille, ce à quoi je me tiens.


En définitive, je pensais que la presse avait un problème et puis rapidement, je me suis aperçu que sa mission ne consiste pas à retranscrire fidèlement la teneur des propos échangés à l'audience, mais simplement d'informer ses lecteurs, par voie de presse, que Justice qui presse a été rendue.


Arnaud LEDRU